Accueil

Archives 2012-2017
Ministère de la Transition écologique et solidaire

Agenda des solutions : Ségolène Royal a appelé à rejoindre les 100 premiers membres de la coalition pour le climat et l’air pur

Ségolène Royal a salué les efforts des pays, villes et territoires locaux, entreprises, ONG et autres acteurs de la société civile qui se sont engagés en 2015 à agir pour réduire les émissions de ces gaz et particules, en particulier les efforts des pays membres de la coalition pour le climat et l’air pur.

Dans la foulée, elle a remis des trophées aux huit lauréats de l’appel à projet climatisation du futur.

L’initiative de la coalition vise à réduire les émissions de polluants climatiques à courte durée de vie comme :


- les hydroflurocarbures (climatisation – réfrigération),

- le méthane (émis par les déchets dans les décharges),

- le noir de carbone (particules diesel, combustion de certains hydrocarbures).

Parmi les initiatives lancées par la coalition, Ségolène Royal a particulièrement :


- encouragé la lutte contre les émissions de méthane dans le secteur des déchets. Les décharges sauvages ou la combustion à l’air libre des déchets dans certains pays constituent des sources massives d’émission, notamment en Afrique.

- Salué l’initiative sur les déchets ménagers qui présentée aujourd’hui (Municipal Solid Waste Initiative) qui réunit des villes de plusieurs pays africains.

Elle a également salué l’initiative sur les HFC qui réunit les entreprises engagées à utiliser des technologies alternatives aux HFC (dont le potentiel de réchauffement climatique est 1 000 à 2 000 fois plus élevé que le CO2). Cette initiative est d’autant plus importante dans le contexte de l’adoption d’un amendement au protocole de Montréal qui vise à supprimer progressivement l’utilisation des HFC dans le monde.

Ségolène Royal a ainsi lancé mi-2015 un appel à projets pour des solutions de climatisation et de réfrigération à moindre impact environnemental. 8 entreprises ont été sélectionnées proposant des solutions innovantes de substitution de gaz HFC.

Concernant la limitation des émissions de méthane de l’exploitation pétrolière, Ségolène Royal considère que les entreprises pétrolières et gazières doivent investir massivement dans les énergies renouvelables, l’exploitation des hydrocarbures est en effet condamnée à terme. Elle attend donc des engagements plus ambitieux sur l’initiative de la coalition et sur la fin de l’exploration de nouveaux gisements à travers le monde.

8 trophées ont été remis aux lauréats de l’appel à projet « climatisation du futur », lancé par Ségolène Royal en juillet 2015 pour aider le développement de projets innovants de climatisation ou de réfrigération n’utilisant pas d’hydrofluorocarbone.

Ces projets permettront aux entreprises concernées d’assurer un avantage compétitif alors que les négociations internationales sont en cours, dans le cadre du protocole de Montréal, pour interdire progressivement ces fluides polluants sur l’ensemble de la planète.
 

Télécharger le communiqué (PDF - 133 Ko)