Accueil

Archives 2012-2017
Ministère de la Transition écologique et solidaire

Appel à projet "NER 300" de la Commission européenne sur les énergies renouvelables : deux lauréats français "Nemo" et "Geostras"

La Commission Européenne a publié le 8 juillet les résultats du 2ème appel à projets du fonds européen « NER 300 ».

Deux projets français sont parmi les lauréats :

http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/image/nemo.PNG

Le fonds européen « NER 300 » (New Entrant Reserve 300) est un outil de financement de projets démonstrateurs dans les domaines du captage et stockage de CO2 et des énergies renouvelables.

Créé en 2008 sous présidence française dans le cadre du 3ème paquet Energie-Climat, il dispose d’une enveloppe de financement de plus de 2 milliards d’euros.

La sélection des projets lauréats s’est effectuée dans le cadre de deux appels à projets.

Dans le cadre du deuxième appel à projets, la France a soumis en juillet 2013 quatre projets à la Commission Européenne, portant sur :

  •  les hydroliennes (« NormandieHydro », EDF EN et « Tritons », GDF SUEZ),
  • l’énergie thermique des mers (« Nemo », Akuo Energy),
  •  un projet franco-allemand de géothermie profonde (« Geostras », FONROCHE GEOTHERMIE).

Les deux projets « Nemo » et « Geostras » ont été retenus.

A l’issue du premier appel à projets, deux projets français avaient été sélectionnés en décembre 2012 dans les domaines des éoliennes flottantes (« VertiMED », EDF EN), et des biocarburants de 2ème génération (« UPM Stracel BtL », UPM).

Un large éventail d’énergies renouvelables est désormais couvert, montrant la diversité de l’expertise nationale, et la capacité de la France à se projeter dans un nouveau modèle énergétique, au service de la lutte contre le changement climatique.

La sélection de ces deux nouveaux projets « Nemo » et « Geostras » permet aux lauréats soutenus par la France de bénéficier de 89 M€ de subventions européennes.

Sur les deux appels à projets du NER 300, les quatre lauréats français totaliseront des subventions européennes de 292 M€, dont :

  • 169 M€ pour UPM Stracel,
  • 34 M€ pour VertiMED,
  • 72 M€ pour Nemo,
  • 17 M€ pour Geostras.

Les projets d’hydroliennes « NormandieHydro » et « Tritons » n’ont pas été retenus sur la liste principale des lauréats.