Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

COP 21 - J7 - La transition énergétique

7 décembre 2015 (mis à jour le 8 décembre 2015) - COP 21
Imprimer

L’énergie était la thématique de cette 8e journée de la COP21. Un focus particulièrement important puisque plus des deux tiers des émissions de gaz à effet de serre mondiales proviennent de la production et de la consommation d’énergie. Au cœur des débats, les énergies renouvelables, l’accès à l’énergie et l’efficacité énergétique. L’occasion pour Ségolène Royal d’annoncer plusieurs initiatives majeures.


 « 1,1 milliard de personnes dans le monde
n’ont pas accès à l’énergie »

Une nouvelle alliance pour la géothermie

La ministre a lancé officiellement ce matin l’Alliance mondiale pour la géothermie (Global Geothermal Alliance) aux côtés d’Olafur Ragnar Grimsson, Président de l’Islande et de Judy Wakhungu, ministre de l’Environnement du Kenya.

Ségolène Royal a rappelé que la géothermie est insuffisamment développée, alors qu’elle fait partie des solutions concrètes et accessibles dès maintenant. « On doit être dans l’accélération et dans les ruptures technologiques », a-t-elle déclaré. Soulignant que la mise en œuvre d’une transition énergétique est un « défi formidable », la ministre a insisté sur l’importance d’aider les pays en développement : « Les solutions technologiques existent, mais elles doivent être mises en commun pour accélérer les transferts de technologies vers les pays les plus vulnérables ».

La nouvelle alliance va notamment permettre :

  • De nouvelles coopérations technologiques. La ministre a salué l’accord annoncé ce matin entre Engie et l’entreprise islandaise Reykjavik Geothermal, pour développer la géothermie au Mexique.
  • La mobilisation de financements, notamment pour mieux gérer le risque géologique à l’image de ce que la France a mis en œuvre avec le fonds de garantie GEODEEP.

> Presse : COP 21 - AGENDA DES SOLUTIONS : Ségolène Royal lance l’alliance mondiale pour la géothermie avec l’Islande, le Kenya et l’IRENA

> Press : COP21 – Action agenda : Ségolène Royal launches the global geothermal alliance with Iceland, Kenya and the IRENA

> Photos : Focus énergie renouvelable et segment géothermie

10 milliards d’euros pour l’Afrique

C’est le montant des financements public mobilisés par les pays développés pour soutenir l’Initiative pour les énergies renouvelables en Afrique (AREI). Ces 10 milliards de dollars vont permettre de porter la capacité de production d’énergie verte du continent à 10 gigawatts d’ici 2020.

Ségolène Royal a clôturé cette journée de l’énergie avec Ban Ki Moon, Secrétaire général Nations unies.

Financer l’action pour le climat en France et en Europe

La ministre a signé une convention d’un milliard d’euros de prêts avec la Banque européenne d’investissement (BEI) pour soutenir les engagements pour la transition énergétique en France et en Europe. Dans ce cadre, quatre centrales à biomasse seront notamment financées en France, pour un montant de 112 millions d’euros. Un projet qui devrait permettre d’éviter l’émission de quelque 200 000 tonnes de CO2 par an.

Espaces générations climat : un accord de coopération sur les énergies propres entre la France et les États-Unis

« Nous avons besoin de territoires comme les vôtres qui exercent un véritable leadership et sont avant-gardistes ». C’est par ces mots que Ségolène Royal a introduit la signature d’un accord de coopération entre la France et les sénateurs américains des États de Californie, du Vermont et de Washington, déjà engagés dans une transition énergétique et écologique. L’accord vise à soutenir le développement économique durable, l’échange et la mise en œuvre de technologies et de politiques publiques mutuellement bénéfiques. Les domaines concernés sont multiples : énergies propres, bâtiment et ville durables, atténuation du changement climatique, tarification du carbone, adaptation et résilience, gestion de l’eau et transports. Avant cette signature, un panel de personnalités venant des trois États signataires et de l’État de New York a présenté les clés des actions qu’ils ont entreprises pour répondre aux enjeux climatiques et pour développer le marché des énergies propres sur leur territoire.

> Presse : COP21 – « Solutions pour le climat » : Ségolène Royal signe un accord pour la croissance verte avec les gouverneurs de Californie, de Washington et du Vermont

> Photos : Best of du jour

Objectif de développement durable des Nations unies n°7 :
Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes à un coût abordable d’ici à 2030.

Imprimer