Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

COP 21 : les achats responsables en forte progression

3 décembre 2015
Imprimer
Les achats publics durables ont gagné en puissance en 2015, notamment dans les collectivités territoriales

 

L’effet COP21, en attirant l’attention sur les question environnementales, contribue à la progression de l’achat public durable. Le dernier recensement réalisé par l’Observatoire des achats publics indique qu’en 2015, plus de 10% des marchés publics intègrent une clause environnementale, contre 6,7% en 2013 et 2,6% en 2009. 

C’est notamment dans les collectivités territoriales que se vérifie cette progression : elle concerne essentiellement les produits courants comme le papier et les produits d’entretien, mais commence à s’étendre à d’autres secteurs comme la restauration collective, les bâtiments, la voirie ou les transports. Les services intègrent progressivement dans leurs achats la notion du cycle de vie et un nombre croissant de collectivités prend en compte l’alimentation issue de l’agriculture biologique et des circuits courts. 

Après 10% de marchés publics comportant une clause environnementale, l’objectif du plan national d’action pour les achats publics durables demeure l’atteinte d’un chiffre de 30 % en 2020. Après l’énergie insufflée par la COP21, les acheteurs devront tenir le cap !

Rappelons en outre que la COP21 accueillera le 10 décembre, de 11h15 à 13h30, une conférence sur le thème «  la commande publique, un levier efficace pour la politique de lutte contre le réchauffement climatique  ?  ».

Imprimer