Accueil

Archives 2012-2017
Ministère de la Transition écologique et solidaire

Comité de suivi de la sécurité ferroviaire : Alain Vidalies ouvre le chantier de la transparence sur les opérations de maintenance du réseau

Alain Vidalies, Secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, a réuni ce jour à Lyon le « Comité de suivi de la sécurité ferroviaire », élargi pour la première fois aux associations de voyageurs et de victimes d’accidents collectifs.

Après la publication récente du rapport définitif du BEA-TT sur l’accident de Brétigny-sur-Orge, Alain Vidalies a rappelé aux acteurs du système ferroviaire qu’il demande expressément la mise en œuvre des nouvelles recommandations du BEA-TT.

Dans ce cadre, Alain Vidalies a décidé d’ouvrir le chantier de la transparence sur les opérations de maintenance du réseau. La qualité du réseau est en effet une préoccupation partagée par les millions d’usagers quotidiens de ce mode de transport. Ils sont à ce titre en droit de connaître l’état des actions accomplies pour entretenir les infrastructures.

Alain Vidalies a donc demandé à SNCF Réseau d’assurer d’ici début 2016 une transparence totale sur la réalité des opérations de maintenance réalisées au quotidien sur le réseau.

Par ligne et par nature de l’opération de maintenance, l’information sera rendue accessible par SNCF Réseau :


- A partir du 1er janvier 2016 : A la fin de chaque mois, l’ensemble des opérations de maintenance menées sur le réseau ferré national seront portées à la connaissance des voyageurs dans les gares et sur Internet, d’abord par région puis progressivement par ligne.

- A partir du 1er juillet 2016 : Pour chaque semaine à venir, les programmes de travaux et d’opérations de maintenance seront rendus publics dans les gares et sur Internet, par ligne.

Chaque usager pourra donc prendre connaissance des actions de maintenance menées sur ses trajets du quotidien, et au-delà, sur tous ses déplacements.

« Cette transparence sur l’état de la maintenance est une des conditions de la confiance. SNCF Réseau accomplit beaucoup pour la sécurité ferroviaire. Par un compte-rendu transparent, l’opérateur public pourra montrer ces opérations réalisées au quotidien », a-t-il déclaré.

Le Secrétaire d’Etat a également souligné que la réforme ferroviaire étant mise en œuvre, la nouvelle organisation du groupe public en matière de sécurité permet une déclinaison sur le terrain de la démarche transversale d’amélioration.

Alain Vidalies a par ailleurs salué l’élaboration par l’Etablissement public de sécurité ferroviaire (EPSF), avec l’ensemble des acteurs, d’une nomenclature commune des événements de sécurité, permettant d’améliorer la remontée des informations par toutes les entreprises ferroviaires. Il a demandé que cette nomenclature soit dès à présent appliquée par l’ensemble des acteurs.

Un nouveau comité de suivi de la sécurité ferroviaire se tiendra au 1er semestre 2016.

Retrouver le dossier de presse en ligne

Télécharger le communiqué de presse (PDF - 55 Ko)