Accueil

Archives 2012-2017
Ministère de la Transition écologique et solidaire

Concours de data-visualisation sur les pesticides dans les eaux souterraines

La France diffuse régulièrement des informations sur l’ensemble des domaines de l’environnement. Elles concernent notamment la présence des pesticides dans les milieux aquatiques et notamment dans les eaux souterraines. Dans cette dynamique, le ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer organise un concours de data-visualisation sur les pesticides dans les eaux souterraines du 15 décembre 2016 au 16 février 2017, pour favoriser une meilleure appropriation, par tous les citoyens, des informations relatives aux pesticides dans les eaux souterraines au travers le développement de solutions de data-visualisation innovantes et pédagogiques.

S'inscrire au concours

En réponse aux engagements pris lors du Sommet de la Terre de Rio de 1992, la France a fait de l’information environnementale un axe prioritaire de sa politique environnementale pour mobiliser l’ensemble des acteurs du territoire face aux défis écologiques auxquels est confrontée l’humanité (changement climatique, dégradation et contamination des milieux, érosion de la biodiversité, épuisement des ressources naturelles, exposition aux risques).

Objectif du concours

Faire émerger des outils innovants pour visualiser les données portant sur la présence de pesticides dans les eaux souterraines (contamination des différentes masses d’eau souterraine, évolution et tendance de la contamination, alerte sur l’apparition de nouvelles familles de pesticides, suivi de l’effet de l’interdiction d’usage d’une molécule, etc.).

Calendrier

Le concours se déroulera du 15 décembre 2016 au 16 février 2017. Il est organisé en deux phases : la première vise à présélectionner les meilleures propositions ; la seconde a pour objet de classer les lauréats à l’issue d’une audition devant un jury et d’un test de leur projet avec de nouveaux jeux de données.

Récompenses

6000 euros pour le premier lauréat, 3000 euros pour le deuxième et 1000 euros pour le troisième, et pour tous les lauréats (à savoir ceux sélectionnés à l’issue de la phase 1), la possibilité d’intégrer le DataCentre GreenTech verte d’Orléans, l’incubateur du ministère dédié à la science de la donnée.

Une question sur le concours, les données, les équipes ?