Accueil

Archives 2012-2017
Ministère de la Transition écologique et solidaire

Congrès mondial des systèmes de transports intelligents : la France accueille le rendez-vous mondial de la mobilité intelligente et confirme son ambition d’en faire un pays leader

La France accueille du 5 au 9 octobre à Bordeaux le Congrès mondial des systèmes de transports intelligents (Intelligent Transport Systems - ITS). Attirant plus de 9 000 participants venus du monde entier, il constitue une exceptionnelle vitrine de la position stratégique de la France, et de sa filière industrielle d’excellence, dans ce nouveau champ d’innovation que sont les usages du numérique au service de la mobilité.

Alain Vidalies, Secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, se félicite de l’intense mobilisation de tous les acteurs français pour ce congrès - industriels, constructeurs, opérateurs de transports et développeurs numériques - qui à travers un ensemble de démonstrations inédites, notamment de véhicules à conduite déléguée, donnent à voir tout le savoir-faire français.

Les ITS au service de la mobilisation pour le climat

Pour lancer ce congrès, la France a choisi de réunir, autour d’Alain Vidalies et de la Commissaire européenne aux transports Violeta Bulc, plus de trente ministres des transports et leurs représentants pour une table ronde consacrée au rôle des ITS dans la mobilisation pour le climat.

A l’heure où les transports représentent encore 23% des émissions de CO2, l’émergence de ces solutions innovantes est un levier majeur pour réduire l’empreinte écologique des transports tout en satisfaisant les besoins croissants de mobilité : optimisation du trafic et de l’espace urbain, développement de l’auto-partage, éco-conduite, recours aux transports en commun, meilleur usage des infrastructures, etc.

A quelques semaines de la COP21, les ministres présents se sont engagés dans un manifeste commun - "Les ITS contre le changement climatique" - appelant à la mobilisation de tous pour accélérer leur développement et en faire des solutions au service du climat. Une initiative des acteurs des ITS a également été présentée aux ministres, dans cette même perspective de la COP21.

Une ambition pour encourager l’excellence française

L’engagement pour les ITS se concrétise en France avec la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) d’août 2015, portée par Ségolène Royal, qui ouvre la possibilité d’expérimenter sur la voie publique la circulation de véhicules à délégation partielle ou totale de conduite.

Alain Vidalies confirme que l’ordonnance mettant en œuvre cette mesure sera prise dans les meilleurs délais. Elle sera au préalable soumise à des consultations qui s’engageront dès ce mois d’octobre. D’ores et déjà, des premières expérimentations ont été menées par nos constructeurs et équipementiers, avec la coopération exemplaire des services de l’Etat pour établir le cadre juridique permettant de conduire ces expérimentations sur route en toute sécurité.

La stratégie française de mobilité intelligente s’inscrit également dans une dynamique européenne, mobilisant des outils multiples, génériques ou spécifiques : projets pilotes et expérimentations, recherche, soutien de l’innovation dans le cadre de la Nouvelle France industrielle Phase 2, ouverture des données et nouvelle politique numérique.

Ainsi, la France conforte sa place stratégique, impulsée par une politique gouvernementale déterminée, axe majeur de la stratégie française de la mobilité intelligente.

Télécharger :