Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

EBOLA : Recommandations et conduite à tenir à bord des navires

6 octobre 2014 (mis à jour le 12 janvier 2016) - Transports
Imprimer

Destinée aux entreprises maritimes, les documents ci-dessous indiquent les mesures préventives à mettre en place dans les zones exposées et les dispositions à prendre en cas de suspicion de fièvre Ebola à bord d’un navire sous pavillon français.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé le 9 mai dernier la fin du virus Ebola au Liberia après n’avoir constaté aucun nouveau cas de cette maladie durant une période de quarante-deux jours. Néanmoins, une résurgence sporadique (3 cas) de la maladie a été constatée à Monrovia en novembre 2015.

La Sierra Leone le 3 novembre 2015, puis la république de Guinée Conakry le 29 décembre ont été déclarées exempt de transmission du virus Ebola dans la population humaine. Ces pays ont entamé une période 90 jours de surveillance renforcée à compter de ces dates respectives.

Les recommandations pratiques de prévention de cette maladie ne sont plus à être mises en œuvre lors d’une escale ou lors de l’embarquement de personnels ou de passagers ayant séjourné dans ces pays. Néanmoins, le virus est capable de survivre plusieurs mois dans certains liquides corporels. Une vigilance particulière reste nécessaire lors d’une escale dans ces pays jusqu’à ce que l’Organisation mondiale de la santé déclare la fin de l’épidémie. 

 

Imprimer