Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

FIAC Hors les murs : le climat et la biodiversité à l’honneur

27 octobre 2015 (mis à jour le 29 octobre 2015) - Eau et biodiversité
Imprimer

Alors que la 42ème édition de la FIAC, la Foire Internationale d’Art Contemporain, s’est clôturée dimanche 25 octobre au Grand Palais, à Paris, l’événement se prolonge avec le programme Hors Les Murs ! Parcours d’expositions, conférences, projections de films, performances artistiques... découvrez le programme.


Tout Paris accueille la FIAC Hors les murs

Cette année, pour la 42e édition de la FIAC, événement au rayonnement mondial, 175 exposants on été mis en avant au Grand Palais, à Paris, du 22 au 25 octobre. Evénement incontournable de la scène artistique internationale, la FIAC permet de contempler un panorama de l’art moderne, de l’art contemporain et de la création émergente dans la capitale française.

Mais c’est sans compter les créations disséminées dans tout Paris dans le cadre de la FIAC Hors les Murs, qui revient cette année avec un programme encore plus développé et enrichi. Parcours d’exposition d’œuvres extérieures, cycles de conférences, performances et projections de films d’artistes sont au programme de cette édition. La FIAC Hors les murs vous accueille dans différents lieux de la capitale jusqu’à la Conférence Paris Climat 2015, au début du mois de décembre.

Le Muséum national d’Histoire Naturelle planche sur les changements climatiques

Parmi les musées mobilisés pour la FIAC Hors les murs, le MNHN aborde dans ses différents espaces le thème des changements climatiques et de la biodiversité  : ainsi installations, sculptures et performances vont se fondre dans les collections du musée. Les oeuvres exposées interrogent le visiteur sur l’évolution du climat, son impact sur la faune et la flore, soulèvent des questions sur ces modifications majeures, mettent en lumière l’indicible, l’invisible et aussi le plus flagrant, le plus marquant.

Au Jardin des Plantes et dans la Ménagerie par exemple, le public est convié à déambuler à travers un parcours d’oeuvres contemporaines, guidés par les étudiants de l’Ecole du Louvre qui assureront un service de médiation culturelle. Quant à la Grande Galerie de l’Evolution, l’artiste australienne Janet Laurence s’en empare pour présenter un ouvrage autour de la Grande barrière de corail : Reef Resuscitation. Ce travail puissant, élaboré dans le cadre de l’initiative Artists4ParisClimate2015, ose pointer du doigt la beauté de cet écosystème fragile, délicat mais fondamental pour les fonds marins. En savoir plus

Pour aller plus loin, le tout nouveau Musée de l’Homme met scientifiques et artistes autour de l’art et du développement durable pour un cycle de conférences organisé avec la COAL (Coalition pour l’art et le développement durable). Rendez-vous notamment les mercredi 4 et jeudi 5 novembre pour le colloque Les relations biodiversité-sociétés face au changement climatique.

Consulter le programme

Imprimer