Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

La ville de Paris projette de réaliser des achats groupés avec d’autres métropoles

5 octobre 2015
Imprimer
Une piste pour réaliser des économies, mais également pour faire évoluer les achats vers une logique plus écologique.

Le 29 septembre, le Conseil de Paris a approuvé le projet d’un lancement d’appels d’offres groupés avec dix autres métropoles françaises et européennes "pour l’achat de fournitures et de services à faible teneur en carbone".

Cette mutualisation a pour but non seulement de réaliser des économies financières mais également de favoriser l’émergence de filières industrielles pour des matériels écologiques. Dans ce cadre, la Ville de Paris envisage de lancer d’ici la fin de l’année deux premiers appels d’offre, qui porteront respectivement sur la fourniture de bennes de collecte de déchets et de laveuses, et sur la fournitures de véhicules utilitaires et de berlines non diesel. 

L’appel d’offres suivant pourrait concerner l’achat d’électricité verte. 

La convention passée par Paris pourrait être signée en France par les villes de Strasbourg, Bordeaux et Lyon, et hors de France par Bruxelles, Athènes, Tallinn, Rome, Copenhague, Madrid et Lisbonne.

Imprimer