Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Le Sommet des consciences : quarante personnalités morales et religieuses appellent à la mobilisation pour le climat

3 août 2015 (mis à jour le 23 novembre 2015) - Énergie, Air et Climat
Imprimer

Le Sommet des Consciences a réuni, le 21 juillet, au Conseil économique et social à Paris, plus de quarantaine personnalités morales et religieuses du monde entier pour répondre à la question « The climate, why do I care ? » et lancer ensemble un appel des Consciences pour le climat.

Crédit photo : Présidence de la République

Organisé à l’initiative de Nicolas Hulot, envoyé spécial du Président de la République française pour la protection de la planète, de l’association Alliance of Religions and Conservation, de Bayard Presse, du R20 et du Cese, le sommet a été ouvert par les allocutions de l’ancien Secrétaire général des Nations unies Kofi Annan, du Prince Albert de Monaco et du Président de la République François Hollande.

Durant toute cette journée d’échanges, les acteurs présents ont partagé leurs témoignages, leurs expériences afin de mobiliser les consciences face à la menace que représente le réchauffement de la planète.

Présente lors de cette journée, Ségolène Royal est intervenue en clôture des échanges. "L’appel des consciences est d’abord un appel à l’action [...]", a déclaré la ministre, "en comprenant comment agir contre le dérèglement climatique, l’humanité peut trouver en elle une source de dignité nouvelle et [...] même une source de fierté, [...] principal levier de l’action : fierté d’un patrimoine commun à préserver et à cultiver, fierté d’avoir à accomplir une oeuvre collective qui nous dépasse et de s’en donner les moyens [...]. Nous espérons qu’à Paris, en décembre, l’humanité s’offrira ce moment de fierté et de dépassement, comme l’a montré l’Assemblée nationale française", a poursuivi la ministre, "[...] La représentation nationale va en effet voter définitivement [demain] la loi pour la transition énergétique pour la croissance verte et pour le climat. Nous avons voulu nous appliquer à nous même ce que nous recommandons aux autres, c’était la moindre des choses".

Une campagne internationale Why do I care a par ailleurs été lancée sur internet. Chacun est appelé à participer et à y exprimer son engagement en postant son témoignage écrit ou vidéo.

Participez à l’appel des consciences
Revoir le Sommet des Consciences dans son intégralité

Imprimer