Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Le plus beau pavillon !

3 novembre 2015 - Développement durable
Imprimer

Le pavillon de la France à l’exposition universelle de Milan reçoit pour son architecture le premier prix du bureau international des expositions.


« Les six mois de la présence française à l’exposition universelle de Milan se terminent en beauté ! » s’enthousiasme Alain Berger, commissaire général de la France. Le pavillon de la France a eu l’honneur de recevoir le premier prix décerné par le bureau international des expositions pour son architecture. Cette halle entièrement construite en bois français traduisant une prouesse technique et artistique a accueilli plus de 2 millions de visiteurs tout au long de l’exposition. Un bâtiment entièrement démontable et remontable qui a su transcrire le message porté par le France : produire et nourrir autrement.

Premier prix dans la catégorie architecture

À l’occasion de la journée du bureau international des expositions qui s’est tenue ce vendredi 30 octobre 2015 à l’Expo Milano 2015, en présence du secrétaire général du BIE, Vicente Loscertales et de son président, Ferdinand Nagy, la France remporte le premier prix dans la section architecture (pavillon self built de plus de 2000 m²).

X-TU, le cabinet d’architecture qui a su faire la différence

L’agence d’architecture XTU a remporté en janvier 2014 la consultation lancée par FranceAgriMer pour le pavillon de la France grâce à une proposition ambitieuse qui correspondait parfaitement à la thématique d’Expo 2015 : « Nourrir la planète, énergie pour la vie ». « Ce bâtiment territoire représente un paysage inversé de 3600 m², dont 2000 m² bâtis, s’inspirant d’un marché sur deux étages à l’image des halles présentes partout sur le territoire, lieu d’échanges mais aussi de production » explique Anouk Legendre, architecte créatrice de l’agence X-TU. Avec ses flux d’air traversant et son procédé de tirage thermique par le lanterneau central, ce « marché paysage » bénéficie d’une ventilation et d’un rafraîchissement naturels qui en font un bâtiment à basse consommation d’énergie.

L’entreprise Simonin, constructeur de la charpente et garant de la durabilité du bâtiment

Le Pavillon de la France a fait appel à l’entreprise Simonin pour construire cette charpente, entièrement en bois français, certifié PEFC. Au total 1400 m3 de bois, épicéa pour l’intérieur, mélèze pour l’extérieur. La géométrie complexe a pu être réalisée grâce à un outil innovant qui promet de belles perspectives pour la construction bois française. Le bois traduit un engagement fort en faveur d’une architecture biologique innovante et nourricière, qui assure une seconde vie au bâtiment puisqu’il est entièrement démontable et remontable.

L’oeuvre de sept ministères qui ont collaboré pour la réussite de la France

Ce bâtiment a pu émerger grâce à l’investissement de sept ministères : le Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt ; le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international ; le Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche ; le Ministère des Affaires sociales et de la Santé ; le bMinistère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie ; le Ministère des Finances et des Comptes publics ; le Ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique. Ensemble ils décideront d’ici deux mois la nouvelle destination de ce pavillon qui sera démonté et remonté pour une seconde vie, en France.

 

Imprimer

Voir aussi

Le pavillon France à Milan : des faits et des chiffres

  • Un pavillon bois innovant entièrement démontable et remontable, à très basse consommation d’énergie,
  • 3600 m² de surface pour le Pavillon France dont 1100 m² scénographiés,
  • Le café des chefs, une boutique, une boulangerie,
  • 2,2 millions de visiteurs accueillis
  • 7000 délégations officielles reçues durant les 184 jours de l’exposition,
  • 20 M€ d’investissement public répartis entre 7 ministères engagés dans l’événement.
  • Le dossier de presse du pavillon de la France (PDF - 3124 Ko)