Accueil

Ministère de l'Environnement,
de l'Énergie et de la Mer

Programmation pluriannuelle de l’énergie : Ségolène Royal présente le projet aux parties prenantes

Ségolène Royal a ouvert le 19 novembre le comité de suivi de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), fixant les priorités d’actions des pouvoirs publics dans le domaine de la transition énergétique conformément aux engagements pris dans la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Dans ce contexte, la PPE vise à décliner tous les enjeux énergétiques pointés dans la stratégie bas-carbone.

Pour la première fois, l’ensemble des piliers de la politique énergétique (énergies renouvelables, sécurité d’approvisionnement, réseaux, etc.) et l’ensemble des énergies sont traités dans une même stratégie, afin de tenir compte du lien fort entre les différentes dimensions de la politique énergétique et de développer une vision transversale de l’énergie.

Au-delà d’orientations stratégiques, la PPE a aussi pour rôle de fixer les objectifs quantitatifs pour le développement de toutes les filières d’énergies renouvelables, fortement soutenu par l’Etat.

Dans une approche pragmatique, les premières briques de cette PPE ont été soumises aujourd’hui à la consultation des parties prenantes présentes, à savoir :


- Les actions de maîtrise de la consommation d’énergie

- Le développement des énergies renouvelables, deuxième pilier de la transition énergétique, notamment dans la production de chaleur et les transports ;

- Les enjeux de sécurité d’approvisionnement, de flexibilité des réseaux énergétiques et d’infrastructures énergétiques.

En fixant des priorités d’action claires, la PPE :

- assurera la sécurité d’approvisionnement et la réduction de notre dépendance aux importations d’énergies fossiles ;

- donnera une visibilité aux acteurs du monde économique et soutiendra ainsi l’investissement et la croissance du secteur ;

- contribuera à la création d’emplois dans les nouvelles filières de la transition énergétique et dans l’ensemble de l’économie ;

- préservera la santé humaine et l’environnement en luttant contre l’effet de serre et en améliorant la qualité de l’air ;

- garantira la cohésion sociale et territoriale en assurant un droit d’accès de tous à l’énergie sans coût excessif au regard des ressources des ménages.


Pour toute information complémentaire, contact presse : 01 40 81 78 31

Télécharger le communiqué (PDF - 116 Ko)