Accueil

Ministère de l'Environnement,
de l'Énergie et de la Mer

Rejets de soude dans l’environnement de la société Altéo - Ségolène Royal confirme la nécessité d’anticiper l’examen des solutions de traitement des effluents

A la suite d’une fuite sur une canalisation du procédé de traitement de la bauxite, un nuage contenant de la soude s’est répandu au-dessus de la ville de Gardanne le 9 mars, conduisant à la formation de dépôts sur les sols et les véhicules, sur une surface importante.

Le Procureur de la République a ouvert une information judiciaire et les responsables seront entendus par la justice. Les inspecteurs de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement et la Gendarmerie ont été chargés d’enquêter sur les circonstances de l’accident. L’enquête déterminera les responsabilités dans le déroulement de cette affaire.

Toutefois, cette fuite confirme la vétusté d’une partie des installations de traitement et appelle à examiner au plus tôt les solutions envisagées pour traiter les pollutions rejetées en Méditerranée, à travers une autre canalisation, mise en service en 1966.

La ministre de l’Environnement demande que l’exploitant remette un rapport sur les solutions de traitement actuellement étudiées afin que le comité de suivi de site puisse l’examiner d’ici fin septembre.

Elle demande également que le modèle économique de l’entreprise fasse l’objet d’une expertise par les conseils généraux de l’économie et de l’environnement et du développement durable.

Télécharger le communiqué (PDF - 95 Ko)