Accueil

Archives 2012-2017
Ministère de la Transition écologique et solidaire

Sécurité des agents travaillant sur les routes : Alain Vidalies et les professionnels du transport routier signent une charte d’engagement

Près de 5 000 agents des directions interdépartementales des routes (DIR) travaillent jour et nuit pour améliorer la sécurité des usagers et leur garantir le meilleur niveau de service sur les 12 000 km du réseau routier national non concédé.

Depuis 2006, ce sont 9 de ces agents qui ont perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions, dont 2 en 2015. En moyenne, une quinzaine de ces agents sont blessés chaque année dans plus de 80 accidents dans lesquels les dispositifs de signalisation temporaire de type « flèches lumineuses de rabattement » et « flèches lumineuses d’urgence » sont percutés par des usagers.

La moitié de ces 80 accidents et de la quinzaine de blessés parmi les agents est causée par un poids-lourd alors que ceux-ci ne représentent en moyenne que 10 à 20 % du trafic ; les poids-lourds sont donc sur-représentés dans l’accidentalité sur les zones de chantiers ou d’intervention.

Les entreprises de transport routier sont elles aussi directement concernées puisqu’elles subissent également victimes et dégâts matériels (42 accidents sur 108 sur zones de chantiers ou d’interventions ont impliqué un poids-lourd en 2014 faisant 6 blessés parmi les chauffeurs routiers), ainsi qu’une répercussion négative sur leur image.

Les organismes de formation professionnelle des transporteurs routiers sont, avec les formateurs internes des entreprises de transport routier, les acteurs principaux de l’éducation routière des chauffeurs routiers confirmés et des nouveaux apprenants.

Les efforts réalisés jusqu’à présent par l’État, les fédérations et entreprises de transport routier et les organismes de formation professionnelle, ne permettent pas de faire baisser le nombre de ces accidents et de leurs victimes.

Il est donc nécessaire d’unir ces efforts et de travailler dans le cadre d’un partenariat renforcé et suivi dans le temps. C’est l’objet de la charte d’engagement qui vient d’être signée entre l’État, la FNTR, TLF, l’AFTRI et l’OTRE pour les fédérations professionnelles et l’AFTRAL, l’AFT et ECF pour les organismes de formation professionnelle
. Un appel est lancé aux autres organisations pour s’associer à cette démarche.

Cette charte décrète la mobilisation des acteurs sur le sujet de la sécurité des agents des routes et installe un groupe de travail national. Il analysera l’accidentalité spécifique, mènera une grande enquête auprès des entreprises de transport et des chauffeurs pour connaître leur perception des zones de chantiers et leurs suggestions d’amélioration, et recensera l’ensemble des bonnes initiatives mises en œuvre localement dans le but de les déployer à l’échelle nationale.

« Les femmes et les hommes qui œuvrent quotidiennement sur le réseau routier national sont confrontés à des situations inacceptables. Il faut faire progresser notre combat pour la sécurité des agents. Je me félicite de la mobilisation, à nos côtés, des professionnels du transport routier signataires de la charte » a déclaré Alain Vidalies.

Télécharger le communiqué (PDF - 195 Ko)

Contact presse  :
Service de presse :    01 40 81 77 57