Accueil

Ministère de l'Environnement,
de l'Énergie et de la Mer

Ségolène Royal salue la publication de l’ordonnance sur les transports urbains par câbles

La Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie salue la publication de l’ordonnance sur les transports urbains par câbles

  • Cette ordonnance met en œuvre la loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte qui donne une place importante au développement des transports propres, notamment le transport urbain par câbles.
     
  • Pour faciliter ces projets, l’ordonnance simplifie les procédures, notamment en matière d’urbanisme, ce qui va accélérer la réalisation des projets en cours.
     
  • L’ordonnance instaure des servitudes d’utilité publique de libre survol, de passage et d’implantation des dispositifs indispensables à la sécurité.
     
  •  Le transport urbain par câble contribue ainsi à l’amélioration des transports urbains, à l’innovation et à la création d’emplois sur notre territoire, pour la croissance verte. L’un des leaders mondiaux de la construction de télécabine, est français.
     
  • Au-delà d’une mesure technique, c’est donc le lancement d’une dynamique à la fois écologique, industrielle et de service en faveur du développement des transports publics urbains durables, qui est lancée avec cette ordonnance.
     

Le transport par câbles :

Le transport par câbles n’est pas réservé à la montagne. Son développement en ville s’inscrit parfaitement dans les enjeux de la transition énergétique tant sur le plan de l’économie d’énergie que sur celui de la diminution de la pollution atmosphérique. C’est un mode de transport silencieux, propre, innovant en zone urbaine et peu consommateur d’espace en raison d’une emprise au sol réduite. Il permet de franchir des obstacles, des dénivelés ou des coupures urbaines, de désenclaver des quartiers difficiles d’accès et de décongestionner les réseaux de transport des villes. Des transports par télécabines ont vu le jour récemment à New York, à Barcelone, à Londres.

 

Projets :

La ville de Brest développe un tel projet. Le lancement de son exploitation commerciale est prévu en 2016. Les promoteurs du projet ont pu concevoir un tracé qui survole uniquement des terrains militaires et ont pu trouver un accord avec l’Armée. Le projet brestois est soutenu financièrement par mon ministère à hauteur de 2,56 M€ dans le cadre de l’appel à projets transports urbains dont les résultats ont été présentés le 18 décembre 2014. Dans ce cadre, 2,8 M€ sont prévus pour soutenir d’autres projets dans ce domaine.

Deux autres initiatives, la desserte du nouveau centre de recherche sur le cancer de Toulouse et la continuité des transports au sud du terminus de la ligne 8 à Créteil, sont aujourd’hui très avancées et n’attendent qu’une simplification du régime de survol. D’autres projets, notamment à Orléans et à Grenoble, attendent également ce signal pour poursuivre leur développement. 

 

Télécharger le communiqué (PDF - 132 Ko)