Accueil

Ministère de l'Environnement,
de l'Énergie et de la Mer

Visite officielle du Président de la République de Zambie Ségolène Royal signe avec le gouvernement zambien une déclaration pour renforcer la protection de la biodiversité en Zambie et créer un Museum national d’histoire naturelle

A l’occasion de la visite du Président de la République de Zambie, Edgar Chagwa Lungu, Ségolène Royal a signé aujourd’hui une déclaration pour renforcer la protection de la biodiversité en Zambie avec le Museum national d’histoire naturelle et le gouvernement zambien.

Cette décision concrétise les engagements pris lors de la rencontre entre Ségolène Royal et le Président de la République de Zambie en août dernier. Ségolène Royal a effectué une visite officielle dans plusieurs pays africains (Namibie, Zambie, Botswana, Ghana) en tant qu’émissaire du gouvernement pour mobiliser en vue de la COP21. Retrouvez le compte-rendu de la visite officielle de Ségolène Royal en Zambie le 10 août 2015.

L’objectif de la déclaration est de développer un partenariat scientifique et d’information du public en matière de conservation et gestion de la biodiversité en Zambie :


- créer un Muséum national d’Histoire naturelle en Zambie  : le Muséum de Paris pourra apporter toutes ses compétences ;


- coopérer dans le domaine de la recherche dans les sciences biologiques et humaines, y compris par l’échange de chercheurs ou l’élaboration de programmes commun, notamment en ce qui concerne la taxinomie et l’évaluation des activités humaines ;


- développer les possibilités d’échanges d’étudiants et d’enseignants universitaires ;


- échanger sur les méthodes d’inventaire des milieux naturels et de leur utilisation humaine ;


- coopérer sur des programmes de gestion d’aires protégées, de lutte contre le commerce illégal de la faune et de la flore et mettre en place des programmes d’écotourisme ;


- collaborer la mise en place du Protocole de Nagoya sur l’accès et le partage des avantages résultats de l’utilisation des ressources génétiques, particulièrement pour la recherche scientifique.

ZOOM SUR LA RICHESSE DE LA BIODIVERSITE DE ZAMBIE

Longtemps surnommés le «  secret le mieux gardé d’Afrique », les 20 parcs nationaux et les 34 zones de protection de la vie sauvage recouvrent environ 30 % de la surface du pays.

La variété de la faune sauvage, et notamment d’oiseaux, compte parmi les plus importantes au monde, le pays ayant recensé plus de 700 espèces d’oiseaux à l’heure actuelle.

La Zambie abrite de nombreuses espèces rares ou en voie de disparition, telles que le léopard et le guépard, mais également les antilopes Puku et les Lechwe noirs, ainsi que l’étrange bec-en-sabot du Nil. Il abrite aussi une espèce de girafe endémique.

La Zambie regorge d’eau et est parsemée de rivières, cascades et lacs, qui façonnent les paysages à travers le pays et dont l’exemple le plus marquant demeure les chutes Victoria, coupant le fleuve Zambèze.

Télécharger le communiqué (PDF - 188 Ko)